16.3.08

Jacques Spitz - L'Oeil du Purgatoire


Encore une découverte faite via le Nouvel Attila. Rappelons que cette revue littéraire a remis en selle le prix Nocturne, fondé en 1962 par Roland Stragliati, pour récompenser "un ouvrage oublié, d’inspiration insolite ou fantastique". Le prix Nocturne n'avait été remis que trois fois puis avait été abandonné. Depuis 2006, le voici à nouveau à l'honneur.
Dans la sélection de plumes rares et de livres bizarres, en lice pour le Nocturne 2008, il y a ce roman d'un auteur oublié dont la production se situe principalement entre les années 30 et 50.
Le pitch est le suivant : Le peintre Poldonski promène sur sa vie, son oeuvre et ses congénères, un regard cynique et dégoûté qui l'achemine lentement vers le suicide. Il fait la rencontre d'un savant fou qui tente sur lui, à son insu, une expérience. Il infecte Poldonski par un bacille qui touche la vue, et le condamne à voir les êtres et les choses périssables tels qu’ils seront dans le futur. "Le mal progresse à vue d’œil, et le héros n’est bientôt plus entouré que de ruines, de cadavres et de squelettes. Le narrateur, qui se voit dépérir, s’inspire de ses contemporains pour des tableaux de danses macabres, et finit par accéder aux projections de l’âme."
Wikipédia dit de Jacques Spitz que sa science-fiction est étonnamment moderne. Pour ce qui est de l'Oeil du Purgatoire, je nuancerais ce jugement : le prétexte scientifique à cette capacité de voir le vieillissement paraîtra mince et peu crédible aux amateurs contemporains de SF. Plus intéressante et intemporelle est la réflexion philosophique que l'auteur tire de ces visions d'êtres et de choses dont le destin est la désagrégation. Car le grand mérite de cette fable fantastique est d'illustrer, avec une terrible noirceur, le thème de la vanité des choses humaines et le proverbe "Souviens-toi que tu es poussière".

6 commentaires:

losfeld a dit…

Intéressant tout ça! Il faut vraiment que je surmonte mon aversion pour la maquette du Nouvel Attila et que je me l'achète!

Anonyme a dit…

Hello Mr Shaker

looks like it's an amazing story. Ceci me donne tres envie de lire l'Oeil du Purgatoire...et le Nouvel Attila, qu'on trouve surement dans de bonnes librairies...mais ou au fait?

Martian Shaker a dit…

voici en lien la liste des "points de vente", comme on dit dans le marketing (bien qu'on soit ici très loin du marché du livre) :
http://www.lenouvelattila.net/Librairies.php

bonnes découvertes !

Le nouvel attila a dit…

La nouvelle sélection nocturne est arrivée, M.Martian... elle est chez laureli et sur facebook, en attendant la reprise internationale qu'elle mérite pour un prix aussi anachronique et cosmopolite... Merci de vos lectures.

Martian Shaker a dit…

Merci de vos indications.. mais euh de quelle sélection parlez-vous ? car je n'ai rien trouvé à ce sujet sur Laureli ni sur le site du Nouvel Attila...

Le Corbeau a dit…

http://rougelarsenrose.blogspot.com/2008/09/le-prix-nocturne.html