18.9.08

Les nuits de l'Epouvante - Dargaud


Deux jours après avoir lu dans Chronic'Art un petit billet bien tourné sur cette BD intrigante et qui m'était inconnue, je la trouve par hasard dans une librairie d'occase parisienne. Aubaine ! Les trames narratives sont relativement basiques mais chaque histoire, assez courte, décolle très vite dans une direction horrifique imprévisible. Momies, hallucinations, chats pervers, rencontrés par un héros dandy appelé sur tous les fronts du macabre. Le traitement graphique est, paraît-il, sous des noms d'emprunt fantoches, assuré par "l'immense José-Maria Béa", collaborateur de Warren Publishing, à l'origine des fameux Barbarella. Son style de BD est empreint de thèmes symbolistes et de cauchemars psychédéliques, restitués par des couleurs saturées, flashy, par une représentation du surnaturel qui rappelle lointainement les délires graphiques et chromatiques des meilleures pages de FRED et sa BD Philémon.



3 commentaires:

losfeld a dit…

j'ai failli l'acheter, j'ai hésité, j'aurais du.

Robert Darvel a dit…

José-Maria Béa… Ou Esteban Maroto ?

Martian Shaker a dit…

A vous de nous le dire, je ne suis pas un spécialiste et il s'agit simplement d'une citation.