6.10.06

Bernard Parmegiani - Pop'eclectic



Extrait de la chronique de Trimalcion sur le site GutsofDarkness / Link available thanks to Baron Samedi

"Pop'eclectic" (1969) est une suite de pastiches de musiques de film ou de génériques TV, passées au broyeur et rythmées par des boucles entraînantes ou des sons qui surgissent sans crier gare (avions, cantatrice d'opéra, cordes). Dans la même optique (et peut-être pour égaler le succès commercial de la "Messe pour le temps présent" de Pierre Henry et Michel Colombier ?), "Du pop à l'âne" (1969) présente un patchwork un peu fou qui fait se superposer la musique du Sacre de Stravinsky, du Quatuor pour la fin du temps de Messiaen, ainsi que bien d'autres classiques que vous pourrez vous amuser à identifier ou non, des rythmiques africaines, du piano classique, de la pop (j'ai noté la basse de "You're lost little girl" des Doors, par exemple), et d'autres choses encore, qui ne font pas forcément bon ménage. Enfin, c'est Michel Portal qui s'y colle dans "Et après" (1973), où il joue du... bandonéon ! Comme pour "JazzEx", Parmegiani sculpte sur bande des sons de l'instrument métamorphosés, qui se mêlent à l'improvisation en direct."

Bernard Parmegiani (Paris, France, 1927) started off as a sound engineer for French television (ORTF later known as RTF). Originally a mime during the four years studies at Lecoq & Decroux school, he joined the Groupe de recherches musicales (GRM) in 1959 for a two years master class. His first major work (Violostries) is composed in 1962 for a choregraphy performed for Théâtre Contemporain d’Amiens directed by Jacques-Albert Cartier.
His interests goes also live: he interacted during the seventies with jazz practitioners for improv sessions with french jazz fellows J.-L. Chautemps, B. Vitet or M. Portal. He went in London to perform live with The Third Ear Band.
Pop'eclectic is Odd-ball music concrete from this legendary French composer. This disc presents archival material from 1966-1973, thereby predating the pop cut-ups of Christian Marclay by a good bit. The four pieces here feature a patchwork of styles, at times fused with symphonic elements, or having free jazz musicians play over prerecorded tapes of electro-acoustic music. Important, influential, and a fun listen, too!

3 commentaires:

number06 a dit…

merci pour cette ... curiositée certaine. On y décèle effectivement les "courants" de l'époque. Un sampleur "humain" avant l'heure. Etonnant !

Anonyme a dit…

This sounds fantastic - would be very thankful for a re-upload.

jd45 a dit…

Je viens de trouver cette chronique. Ca fait vraiment envie de découvrir mais le site a supprimé l'archive. A l'occasion ... Merci