23.7.06

Alwin Nikolais - Electronic Dance Music


Alwin Nikolais, organiste de formation, a développé assez tôt de multiples talents autour des arts de la scène, naviguant entre des activités de musicien, comédien, marionnettiste ; ou accompagnant librement au piano des projections de films muets, comme cela se faisait dans les années 40. Il se frotte aux percussions, et trouve son terrain d'élection dans la danse et la musique, devenant pour ainsi dire compositeur-chorégraphe et vice-versa.
Le champ d'expérimentation sonore qui s'ouvre autour des musiques atonales dans les années 50-60 l'attire et l'entraîne vers une esthétique abstraite. Nikolais assimile les tendances pop de son temps - lumières psychédéliques, formes fluides à la Verner Panton - et les intègre dans ses ballets. Il affectionne surtout les mixtures électro-acoustiques, à partir de percussions (Aviary - Dance 2), de machines, de sons concrets (freins, voix - dans Gallery Overture-, jouets, bruits de voitures..).
Dans ce genre, Pierrot - Dance 2 et Blank on blank #8 apparaissent comme des fééries pour magnétophones à bande. Nikolais rencontre Robert Moog en 1963 et se trouve fasciné par les possibilités de son instrument, qui sera dès lors la ressource principale de ses créations musicales. Ce CD rassemble une sélection de 21 morceaux pour la danse, des pièces de 2 à 10mn. Les rythmiques sont très présentes, souvent répétitives (le très beau Graph à la manière de Philip Glass), émaillées d'éructations glissées entre saxo et synthé (Pierrot Dance 3) ; ou carrément concrètes, prenant des chemins de traverse imprévisibles et savoureux. Compte tenu de la lourdeur des fichiers, nous ne présentons en RIP que 16 morceaux de ce CD.


"Prior to the mid-60's, Alwin Nikolais had to confine his compositions for his choreography to musique concrete techniques. His introduction to Robert Moog and synthesisers initiated his journey into electronics and this disc is a compilation and retrospective of works for dance from the mid-70's to 1989.
The 21 separate tracks on this CD have all been realized with an emulator and present the listener with an immense variety of sounds, colours and rhythms. As can be expected there is a great deal of rhythmic structure in these pieces and while some sounds could be described as 'typically electronic', it is this rhythmic structure that will hold the listener's attention.
Dance #1 from Frail Demons (1984) could easily have been performed by a percussion ensemble and evokes visions of dancers in all kinds of wild gyrations. Dance #2 from Tribe (1975), with its obviously electronic sound sources, has a very subtle rhythmic structure leading one to visualize a very free flowing sensual dance performance.
It would be a treat to enjoy these dance pieces in a live performance but, failing that, this is a wonderful CD to put in the CD player, put on a set of headphones, sit back, relax and, for about an hour, be thoroughly captivated by the sounds of Alwin Nikolais."
Ralph Hopper

NB : Only the first 16 tracks (from 21) are on the rip.

3 commentaires:

Martian Shaker a dit…

http://rapidshare.de/files/26763700/Alwin_Nikolais.zip.html

number06 a dit…

Très curieux de pouvoir écouter enfin Alwin Nikolais, mais serai-je le seul a avoir un problème de décompression du fichier ( pas au format standard zip 2.0 )d'après WinZip et impossible d'ouvrir avec WinRar ? Merci quand même pour ces très bonnes séléctions...

Bonjour Chez Vous !

Martian Shaker a dit…

J'ignore d'où proviennent ces difficultés. J'utilise le même outil de compression que d'habitude : stuffit.
Bonne écoute quand même !